André Laflamme

Photographe et enseignant en photographie

10/10
Accueil / Technique /

Lumière parasite

IMG_6316.jpg Électrons libres 2MiniaturesÉlectrons libres 2MiniaturesÉlectrons libres 2MiniaturesÉlectrons libres 2MiniaturesÉlectrons libres 2MiniaturesÉlectrons libres 2MiniaturesÉlectrons libres 2Miniatures

Le facteur de flare (« lens flare » en anglais) est une aberration optique due à une diffusion parasite de la lumière à l'intérieur d'un objectif. Les objectifs les plus touchés par ce phénomène sont le plus souvent ceux dont la formule optique comprend le plus de lentilles, chaque lentille offrant une nouvelle possibilité de diffusion de la lumière. Les traitements anti-reflet sont l'un des moyens utilisés pour lutter contre ce phénomène avec les objectifs modernes.

Cet effet peut être voulu : il existe des systèmes tels que le varicon d'Arri qui sont spécifiquement étudiés pour exploiter ce phénomène et faire baisser de façon contrôlée le contraste de l'image obtenue. Les logiciels de retouche d'images photographiques et de vidéo offrent en général la possibilité d'ajouter de faux flares afin d'augmenter le réalisme final.

Par abus de langage, le flare est souvent limité aux halos qui se forment dans l'objectif lorsqu'une source lumineuse ponctuelle se trouve dans l'image ou aux abords immédiats du cadre. Ce sont les mêmes phénomènes qui entrent en jeu dans ces halos, mais de façon extrême. ^[Wikipedia]

Auteur
André Laflamme